Osez Joséphine

Osez Joséphine

Ah cette lapine Joséphine, elle m’en a donné des soucis… Toujours tiré du livre « Tendre crochet », c’est un grand modèle avec de looongues jambes et une petite jupette que je pense avoir montée à l’envers mais chut…

doudou crochet calli rêve joséphine
Doudou Joséphine

Matériel

J’ai choisi un camaïeu de vert pour habiller cette coquine. J’ai utilisé pour cela du fil de coton Natura de DMC:

  • Corps: Ibiza n°1
  • Robe: Bamboo n°76
  • Noeud: Jade n°20

Petit aparté sur les fils de la gamme Natura de DMC: j’adore leurs couleurs… d’autant plus qu’il existe un choix extrêmement conséquent et que les couleurs sont toutes plus belles les unes que les autres. Quand je dois en choisir pour un modèle, c’est un vrai dilemme. D’ailleurs je choisis systématiquement des pelotes colorées lorsque le modèle du livre est en gris ou en beige, je ne peux m’en empêcher… et pourquoi s’en priver?

J’ai utilisé un crochet n°3, de la fibre de rembourrage anti-acarien, du fil à broder et des yeux de sécurité.

Composition

Attention pour ce modèle, plusieurs difficultés: tout d’abord la tête est quasiment un rond parfait, ce qui signifie qu’il se crochète tout d’abord avec des augmentations (jusque là tout va bien) et se termine par des diminutions… et ça, je n’aime pas beaucoup de toute évidence. Heureusement cette partie se retrouve au niveau du cou et n’est pas très visible mais le rendu n’est pas très joli ni régulier…

Pour faire la jupe de la robe, on crochète le 2ème rang de la robe dans le brin arrière des mailles du 1er rang pour pouvoir ensuite crocheter la jupe dans le brin avant qu’on a laissé. Il faudra que je réétudie la question mais le dessus de ma jupe présente le côté envers et non l’endroit… Et puis lorsque j’ai assemblé la tête, je n’ai pas fait attention que la jupe avait un sens puisque le début et la fin (qui se situe donc l’un au dessus de l’autre, ce qui n’est pas très joli) aurait dû se retrouver dans son dos et non à l’avant…

Le reste ne présente pas d’autres difficultés. Le doudou est composé de jambes, d’un corps, de bras, d’une tête et d’oreilles, qui se crochètent tous en rond et en spirale comme les amigurumis. Le nœud papillon est un rectangle crocheté en aller retour et resserré par un fil.

Assemblage

J’ai rempli les jambes, le corps et la tête avec la fibre de rembourrage. Et j’ai assemblé le tout avec des points de couture avant et une aiguille à tapisserie.

Visage

J’ai brodé son petit nez avec du fil à broder rose. Pour les yeux, j’ai voulu tester les yeux de sécurité en plastique. Quelle aventure… La pastille qu’on est censé clipser à l’arrière était trop dure à enfoncer. Après m’être escrimée pendant de très longues minutes, jusqu’à ne plus sentir mes doigts, j’ai fini par regarder les astuces sur Internet. Et j’ai finalement trouvé une vidéo qui expliquait qu’on pouvait chauffer la pastille au-dessus d’un briquet puis l’enfoncer à l’aide du tube d’un stylo bille.

Mis à part le fait que j’ai encore perdu de très longues minutes à essayer d’enlever les extrémités de mon stylo bille pour ne récupérer que le tube, j’ai fini par y arriver mais non sans peine. Dans ma douleur et ma fatigue, je ne devais plus avoir les yeux en face des trous et par conséquent ma lapine non plus, puisque j’ai monté ses 2 yeux sur 2 rangs différents…

Conclusion

Malgré toutes ces difficultés, j’ai trouvé ce modèle très intéressant car j’ai appris à monter une jupe et à fixer des yeux de sécurité. J’ai également commencé à me chronométrer pour avoir une idée du temps que je mets. Et bien… ce fut édifiant: 7 heures (oui oui vous avez bien lu…) Et encore, je n’ai pas fait le bonnet initialement prévu pour ce modèle…

Et vous? Avez-vous eu des difficultés avec Joséphine?

Étiquettes:

1 commentaire sur “Osez Joséphine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :