Mon cardigan Tulum

Mon cardigan Tulum

Cette année, le Père Noël avait glissé dans sa hotte un kit We are knitters: le cardigan Tulum, que j’avais choisi couleur corail (bien évidemment). Dès le réveillon du nouvel an, je m’y étais attelée et après 2 mois de tricot intense, je peux enfin vous montrer le résultat final.

diy tricot weareknitters cardigan tulum décor

J’ai réussi à suivre assez facilement le patron. J’appréhendais un peu le jacquard et clairement ça n’a pas été facile. Après avoir monté les premiers rangs, mes points étaient trop serrés et le motif était tout déformé.

Encore une fois Google a été mon ami, après moultes recherches et visionnages de vidéo, j’ai compris que la clé c’était la gestion de la tension du fil qui court derrière. Le bon procédé aurait été de tourner les fils à l’arrière toutes les 3 mailles mais je n’en ai pas eu le courage car je devais déjà réussir à tricoter en tenant un fil dans chaque main…

Et oui! Pour tricoter du jacquard efficacement, j’ai décidé de choisir la méthode qui consiste à tricoter en méthode continentale pour une couleur (en tenant le fil dans la main gauche) et à tricoter en méthode classique pour l’autre (en tenant le fil dans la main droite). Le but étant de ne pas avoir à lâcher mes aiguilles je ne pouvais donc pas tourner les fils toutes les 3 mailles.

diy tricot weareknitters cardigan tulum dos

Si le patron avait été constitué que d’une petite partie en jacquard, j’aurai pris le temps de bien faire mais là, tout le cardigan en jacquard je n’ai pas eu le courage. Du coup, j’ai bien fait attention à laisser le fil lâche à l’arrière.

La contrepartie, c’est que le fil qui court n’est pas bien tenu et l’envers du tricot n’est pas forcément très beau. Et quand on l’enfile il faut faire attention à ne pas se coincer un doigt dans un fil. De plus, je pense que ça augmente la quantité de fil utilisé et le volume. D’ailleurs je pourrai difficilement mettre un haut à manches longues en dessous…

Voyez l’envers ici sur ma photo Instagram.

Pour les manches j’ai voulu tricoter en aiguilles circulaires pour ne pas avoir à faire de couture. Mais faire du magic loop tout en tricotant du jacquard, je peux vous dire que ce n’est pas aisé… C’était très difficile pour moi de gérer la tension du fil notamment au niveau de la séparation du magic loop. J’ai donc décidé de tout détricoter et de recommencer en tricotant à plat. Tant pis pour les coutures!

Après avoir tricoté toutes les pièces, je les ai consciencieusement bloquées mais comme je l’avais lu dans le livre de Lise Tailor, le coton ça ne sert pas à grand chose de le bloquer: il n’a presque pas bougé. Mais j’ai l’impression que les motifs en jacquard sont devenus un peu plus réguliers.

diy tricot weareknitters cardigan tulum côté

J’ai mis ensuite un peu de temps à me lancer dans l’assemblage car c’est de loin la partie qui m’ennuie le plus. Mais une fois décidée à le faire, je m’y suis appliquée. J’ai fait le point de matelas partout afin d’avoir des coutures invisibles. Ce point est vraiment top.

Et le pire du pire ça a été de rentrer touuuus les fils, j’ai cru que je n’en viendrai jamais à bout.

Au final je suis plutôt contente de mon cardigan. Ce que je trouve dommage c’est que les pièces du devant ne sont pas assez larges et du coup le cardigan est trop ouvert. Ça ne se voit pas trop sur mes photos car je tirai sur les côtés pour essayer de le fermer un peu.

diy tricot weareknitters cardigan tulum face

Pour une fois, je crois que je vais pouvoir porter ce que j’ai tricoté. Je le vois bien sur mes épaules au printemps.

Et vous, il vous plaît mon petit cardigan Tulum?

Enregistrer

Étiquettes:

4 commentaires sur “Mon cardigan Tulum”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La boutique vient tout juste d'ouvrir. Si vous remarquez des dysfonctionnements, n'hésitez pas à m'en faire part. Merci pour votre indulgence! Rejeter

%d blogueurs aiment cette page :